Bonjour à tous, nous vous souhaitons à tous la bienvenue de la part de toute l'équipe ROCKMAN GENERATION




MEGA MAN X





SONS :

Titre des extrait : Title(27s), Zero Themes(48s), Stage select(1m08s), Games start(9s), Lauch octopus(1m53s), Sting chameleon(1m21s), Spark mandrill(1m55s), Storm eagle(1m23s), Stage clear(8s)

Les musiques sont assez entrainantes et surtout plus rythmée que les 1er Megaman. On ressent bien l’évolution de la bande-son depuis la nes.

INTRODUCTION :

Différentes données sous forme d’un démarrage d’ordinateur défilent puis « X » le personnage principal apparaît à l’écran, l’ordinateur donne une description technique de « X » et de son arme.
Soudain, l’ordinateur s’emballe un danger se présente, un long message de « T. Light » défile, puis c’est l’écran titre : MEGAMAN X



HISTOIRE :

Dr. Cain a découvert une étrange capsule pendant une fouille et l'a immédiatement examinée. Le dispositif avait été laissé par le défunt Dr. Light, et à l'intérieur se trouvait le robot le plus peu inhabituel que le Dr. Cain avait jamais vu. "Mega Man X" pouvait penser et raisonner et faire beaucoup d'autres choses qu'aucun robot n'aurait pu faire. En utilisant X comme prototype, Dr. Cain a construit un autre robot, il a dû changer certaines choses qu'il n'a pas comprises ou qu’il ne pouvait pas reproduire. Néanmoins, ce nouveau robot était au delà de tout ce que la planète avait vu, et rapidement le Dr. Cain a mis sa nouvelle conception sur une chaîne de montage, il produisit en masse ces "Reploids" de sorte que l'humanité puisse en bénéficier.
Dr. Cain, bien qu'un scientifique intelligent, n'était pas autant brillant que ce qu'avait été le Dr. Light. Il ne s'est pas rendu compte qu'il juste créé exactement ce que Dr. Light avait craint: une race de robots qui pouvait penser et prendre des décisions, mais qui ne possède pas de conscience. Avec ces dangereuses créatures, les choses ne pouvaient que mal tourner.
Un des Reploids a attaqué un ouvrier humain, apparemment il avait décidé que les robots étaient supérieurs aux humains. Ce Reploid a été éliminé, mais déjà d'autres arrivaient à la même conclusion que le premier. Les reploids sont dispersés partout sur la planète, les "Mavericks" sont arretés et certains seulement après fait de lourdes pertes. Enfin un peloton "Maverik Hunter"a été créé avec le meilleur robot de Dr. Cain's, sigma, en tant que chef. Pendant un moment ce peloton a tenu les Maverick en échec.
Puis Sigma lui-même est devenu Maverick, il a pris le reste du peloton avec lui.
Mega Man X n'arrivait pas à se rappeler de son passé, de même il était incertain de son destin. Mais il doit essayer d'arrêter cette force qu'il a indirectement créée. Ainsi il s'est mis seul, à aller combattre Sigma.
Il n'a pas réussi à passer après Vile.
Heureusement un robot appelé Zero est venu à l'aide de X. Maintenant, ils sont tous les deux contre les centaines de robots Maverick avec rien d'autre que leur habileté, leur chance, et les capsules du Dr. Light pour les aider...



JOUABILITÉ / COMBAT :

Dès le début du jeu « X » peut charger son Mega Buster, il a deux niveau de charge, plus tard il pourra si la bonne capsule est découverte obtenir le troisième niveau. Pour ceux qui connaissent le jeu, la première zone est un calvaire car les bottes permettant de dasher manquent terriblement, le jeu parait vachement lent sans elles. Excellente idée de mettre un niveau d’introduction, on peut y apprendre à manœuvrer « X » et les ennemis de la zone sont assez simples, seul le boss est immortel et il faut malheureusement se laisser battre par lui.
Tous les boss sont sensibles a une arme qui lui est propre, tous les Megaman ont été fait sur ce principe et c’est ce qui fait la réputation du jeu je pense. 11 coups avec la bonne arme suffisent pour les 8 boss principaux du jeu.



Certains ennemis sont assez longs à détruire comme les serpents de mer dans le niveau de « Launch Octopus », l’espèce de bulle clouée au plafond qui s’écrase au sol dans le niveau de « Spark Mandrill » peut facilement amener à la mort si le personnage n’est pas bien manié. Pour obtenir l’armure de « X », il faut battre un boss qui peut donner beaucoup de fil à retordre, seul l’arme de base de « X » peut le toucher et de plus il faut lui donner + d’une trentaine de coups.



GRAPHISME :

Les graphismes sont plutôt bon pour l’époque où le jeu est sorti, la puissance des 16 bits se ressent par rapport aux graphismes plus vétuste de la Nintendo 8 bits.



DURÉE DE VIE / DIFFICULTÉ :

La durée de vie est plutôt bonne, avec certaines astuces, il est possible de récupérer facilement 9 vies dans le stage d’ « Armored Armadillo ». Du coté des boss, ils ont 2 ou 3 séquences d’attaque différentes qui sont assez faciles à retenir, réussir à les esquiver sans problème à tous les coups est une autre paires de manches pour un débutant. Les connaisseurs de Megaman trouveront le jeu plutôt simple.



CONCLUSION :

Les + :


Les - :




Voilà ma conclusion en tant que FAN :

Si ce n’est le 1er niveau qui s’effectue sans les bottes, je vais vite fait chez « Chill Penguin » car le jeu parait trop lent autrement. Le dash existe dans toutes les versions et se retrouver sans, fait très bizarre. L’histoire n’est pas bien compliquée dans ce volet, 8 boss et une forteresse où « Sigma » fait son apparition (ennemi ultime de « X »), des méchants à détruire et une fin de jeu qui annonce une suite avec un « Sigma » qui parle de son retour dans un nouveau corps et quelques mot sur les Maverick. Tout reste assez flou sur le passé et l’histoire de « X » et « Zero ». Quand ce 1er volet a été fait, CAPCOM ne devait pas penser aller aussi loin dans la série, ils ont voulu améliorer les facultés des 1er Megaman dit Classic et je trouve que ça a bien marché. Les capsules d’upgrade et la possibilité de grimper aux murs sont les atouts majeurs de cette nouvelle saga et marquent bien une coupure avec l’ancienne série.

Voilà ma conclusion en tant que JOUEUR :

Il s’agit là d’un bon jeu de plateforme, le jeu souffre de quelques ralentissements quand 3 ou 4 ennemis sont à l’écran mais c’est plutôt rare. Quelques points sont assez sympas comme le fait de pouvoir couper la trompe du boss « Flame Mammoth » si une certaine arme est sélectionnée. Suivant les boss battus, l’état des stages change, exemple si on bat « Launch Octopus », de l’eau apparaît dans le niveau de « Sting Chameleon ». La lave peut disparaître dans le niveau de « Flame Mammoth ». Toute ces petites interactions du jeu sont assez bien pensées et sont assez originales. Le jeu plaira à tout amateur de jeu plateforme. Seul gros regret je dirai, c’est de ne plus pouvoir utiliser de passwords une fois rentrer dans la forteresse.

NOTE 7.5/10

Auteur : Jericho








Nb de visiteurs:181098
Nb de visiteurs aujourd'hui:7
Nb de connectés:1
A propos | Remonter en haut de la page | Nous Contacter | Signaler un lien cassé
© Rockman Generation ainsi que toutes les séries Megaman, les personnages, les noms, les musiques
et univers en découlant sont la propriété exclusive de Capcom, Co. Tous droits réservés.