Warning: main(http://rockman.generation.free.fr/entete/marquee.php) [function.main]: failed to open stream: Network is unreachable in /mnt/168/sda/5/f/rockman.generation/entete/zx.inc on line 9

Warning: main() [function.include]: Failed opening 'http://rockman.generation.free.fr/entete/marquee.php' for inclusion (include_path='/mnt/168/sda/5/f/rockman.generation/include:.:/usr/php4/lib/php') in /mnt/168/sda/5/f/rockman.generation/entete/zx.inc on line 9




MEGA MAN STARFORCE :
Dragon / Leo / Pegasus





Dernière série en date de Megaman sortie en 2006, la série des Megaman Star Force (alias Ryusei no Rockman) est la suite directe de la série des Megaman Battle Network (alias Rockman.exe). Actuellement elle est parmi mes séries de jeux Megaman favorites mais pour l'instant, concentrons-nous sur les débuts de la série, Megaman Star Force 1 divisé en trois versions.



A SAVOIR :



Comme dit précédemment le jeu est divisé en trois version : Dragon, Léo et Pégasus, il n'y a aucune véritable différence entre les versions mis à part la couleur de l'écran titre et du transer et la transformation qu'aura Megaman assez tardivement dans le jeu.

Et oui, notre blue bomber n'aura qu'une transformation dans le jeu. MAIS on peut récupérer les différentes transformations en faisant des liens fraternels avec d’autres joueurs ayant une version différentes (kézako? Lien fraternel ?)

En fait pour faire simple un lien fraternel est un système d'union entre deux joueurs comme quand on échange un code ami dans un jeu (même si dans l'histoire, c'est présenté comme le lien ultime entre deux personnes).

Dans le jeu on a six emplacements de lien fraternel, 3 pour les personnages principaux du jeu étant obligatoire et 3 facultatifs pour les amis réels ce qui laisse à peine assez de place pour récupérer les transformations... Dommage mais suffisant au final.



HISTOIRE :


L'introduction du « présente » présente un futur où une race extraterrestre aurait été découverte par des scientifiques, désireux de faire un fameux lien fraternel avec eux ils décidèrent d'envoyer une équipe d'astronautes dans une station spatiale appelé "paix" pour les rencontrer, malheureusement ca ne s'est pas très bien passé et la station a disparut et quand une partie de cette même station a été retrouvée sur Terre, l'espoir de revoir le groupe vivant fut anéanti...

Quelques années plus tard nous retrouvons Géo Stelar (alias Hoshikawa Subaru en Japonais), un garçon assez triste et pour cause il a très mal vécu la disparition de son père faisant partie de "Paix" et refuse complètement les liens avec d'autre personne de peur de revivre une séparation aussi dure, de ce fait il ne va pas a l'école. Un jour il rencontre M. Boréal, un ancien collègue du père de Géo qui va lui confier des lunettes spéciales : le visualiseur qui avait auparavant appartenu au parent disparu.

Ne désirant pas discuter avec Boréal, Géo décide de monter au point Vista où en chemin il rencontrera Luna Platz, Bud Bison et Zack Temple, des camarades de classe désirant que Géo retourne a l'école. Ce dernier n'est pas intéressé par cela et après une discussion rapide il continue son chemin. Une fois là-haut, il repense à son père mais est surpris de voir une lumière arriver vers lui. Cette lumière est en réalité Oméga-XIS que Géo arrive à voir grâce au visualiseur de son père... Elles lui permettent aussi de voir les routes des ondes, des chemins composés d'ondes EM. Après une bref discussion où Géo apprend que cette extraterrestre venant de la planète FM connaitrait son père, il apprendra ensuite que Oméga a volé la clé d'Andromeda, une arme pouvant détruire une planète et que des FM-iens quitteraient leur planète pour venir la récupérer et que le meilleur moyen de se protéger est que Géo fusionne avec son nouveau compagnon pour devenir Megaman !



GAMEPLAY :

 

Le Gameplay est divisé en deux phases : les phases dans le monde réel et celles dans le monde des ondes. Dans le monde réel, le but est généralement d'aller d'un point A à un point B, de parler avec différentes personnes et de faire progresser le scénario, elles sont généralement assez lente et constituées de beaucoup de dialogues, voir trop car certains ne sont pas forcément si utile.

Contrairement à celle dans le monde des ondes qui elles sont plus basées action avec un peu d'exploration, en effet, qui dit monde des ondes dit virus et dit donc chasse aux virus avec pour symbole les combats aléatoires pour se préparer aux boss souvent représenté par les FM-iens et leurs compagnons.

Le système de combat de ce Megaman Star force est une reprise de celle des EXE, l'action se passe sur un damier de 5X3 cases, à savoir que nous n'avons droit qu'à trois cases pour se déplacer à droite ou à gauche alors que l'adversaire a le droit au reste. Au début du combat, nous tirons au hasard 6 cartes de combats que nous avons choisis préalablement dans les menus, les cartes sont placées sur deux lignes et trois colonnes. Nous ne pouvons choisir que les deux cartes qui sont sur la même colonne normalement mais exception faite si ce sont deux cartes identiques, si il y a des cartes blanches ou des cartes frères, ces cartes spéciales choisissent une carte aléatoire par rapport aux 6 favoris du frère. Il y a aussi la carte Star force qui se rajoutera plus tard qui permettra de choisir une transformation.

Il y a trois types principaux de cartes, les standards, les plus faciles à trouver et sont au nombre de 150, elles confèrent généralement une arme à Megaman mais peuvent aussi par exemple changer le décor etc... Il y a aussi les cartes « Mega » qui elles par contre font apparaître un autre personnage pour qu'il fasse son attaque spéciale au nombre de 50 puis il y a les « Giga » qui sont les cartes les plus rares puisqu'elles sont au nombre de 5.
Un autre ajout fait au gameplay est la Mega-attaque, elle consiste à appuyer sur bas pour viser un ennemi et pouvoir foncer directement sur lui pour l'attaquer de près ce qui est très pratique pour pouvoir utiliser des cartes épées par exemple, par ailleurs ça ne vous rend pas invincible sur le chemin entre vous et l'ennemi et s’il y a des obstacles vous ne les passerez pas alors attention à ne pas en abuser.




En dehors des combats que ce soit dans le monde réel ou dans le monde des ondes vous avez aussi la possibilité d'aller dans des magasins vous permettant d'acheter des cartes, objets à utiliser sur le terrain ou amélioration pour votre canon à tir rapide, cette arme étant la seule utilisable tout le temps sans limite n'est pas à négliger si vous finissez en manque de carte.



GRAPHISME :


Graphiquement le jeu est divisé en deux... Dans les phases d'explorations le jeu utilise une 2D digne de la GBA ce qui est assez décevant quand on sait à quel point la DS peut faire une belle 2D quand elle est vraiment exploitée, dans les phases de combats par contre là, on a le droit à une 3D complète de qualité assez honnête qui au final révèle ses limites principalement avec certains virus comme les métaurs. Les avatars des personnages ne sont pas extraordinaires et sont toujours identique malgré les différentes émotions possibles des personnages, dommage. De plus les personnages n'ont pas tellement de sprites ce qui rend les dialogues et les animations assez répétitifs. De plus les personnages en eux-même n'ont pas un design extraordinaire (notamment les amis de Géo) mais les transformations sont généralement assez réussi (Megaman, Gemini Sparks, Taurus etc...)


MUSIQUE :


On peut résumer cette partie par une phrase : Il y a des hauts et des bas, certaines musiques sont très bien et d'autre limite ridicule, généralement les musiques vraiment cool et épiques sont lors des niveaux avec boss et celles plus calmes voir ridicules sont lors des phases d'explorations. Mention spéciale à la musique du boss final qui est géniale et épique.


CONCLUSION :

>

Un premier épisode assez encourageant ayant pour but de changer le gameplay des EXE en utilisant un minimum la DS (mini-jeux demandant le stylet notamment). La seule chose est d'arriver à passer le début du jeu assez lourd avec un grand nombre de dialogues pas forcément passionnant et très linéaire.

Le scénario est assez intéressant et l’on a un héros qui évolue et qui évite le stéréotype comme celui de EXE ce qui n'est malheureusement pas le cas d'une bonne partie des personnages secondaires qui le sont pour la plupart.

Les graphismes sont pas mal mais auraient pu être meilleurs pour la DS, mis à part les phases en 3D, lors des combats qui sont assez réussis même si il y a quelques défauts.

Les musiques sont pour moi le plus grand défaut du jeu... Dommage car c'est l'un des rares jeux m'ayant donné envie d'éteindre le son.


CONCLUSION :

Les + :

Les - :

Voilà ma conclusion en tant que FAN :

N'ayant pas très bien connu les Megaman a l'époque, le fait que l'univers soit différent ne m'a pas choqué et il reste l'un de mes épisodes favoris de la trilogie Star Force, si on est un fan de Megaman n'étant pas trop regardant sur les références et acceptant que l'univers soit différent on ne peut que l'apprécier. En tant que fan des EXE, notamment sur le système de combat tactique on risque d'avoir du mal sur l'aspect plus bourrin et facile de cette opus.


Voilà ma conclusion en tant que JOUEUR :

Un jeu donnant la base d'une série, les idées sont intéressantes et méritent d'être exploitées.
L'aspect technique reste plus décevant notamment graphiquement et musicalement.
le scénario est assez classique mis a part la psychologie des personnages, évitant le stéréotype, il est simpliste et reste une histoire basée sur la force de l'amitié …

Au final, le véritable grand intérêt du jeu reste le système de combat très réussi. Cependant il est dommage d'avoir 3 versions différentes et de ne pouvoir accéder qu'à une seule transformation par jeu (il est possible d'accéder aux autres uniquement si l'on se connecte "à des amis" ayant les autres versions).


NOTE en tant que Fan : 8/10
NOTE en tant que Joueur : 7/10

Auteur : Sora Kingdom








Nb de visiteurs:166179
Nb de visiteurs aujourd'hui:35
Nb de connectés:1
A propos | Remonter en haut de la page | Nous Contacter | Signaler un lien cassé
© Rockman Generation ainsi que toutes les séries Megaman, les personnages, les noms, les musiques
et univers en découlant sont la propriété exclusive de Capcom, Co. Tous droits réservés.