Bonjour à tous, nous vous souhaitons à tous la bienvenue de la part de toute l'équipe ROCKMAN GENERATION




MEGA MAN Legends 2






-- Test fait sur PS1 --

SONS :


Contrairement au premier jeu, les musiques sont beaucoup moins discrètes et sont pour beaucoup dans l’ambiance de jeu, toutes les musiques collent parfaitement bien à l’environnement, la musique de la ville enneigée est froide, celle des combats rythmée, celle du vaisseau inspire la luxure etc. Tous les morceaux sont bien choisis et comptent énormément pour le plaisir du jeu. Les musiques sont bien présentes et sont l’un des points forts de ce Megaman Legends 2.



GAMEPLAY :

Sorti 4 ans après Megaman Legends, il reprend le principe de son prédécesseur, à savoir un style GTA-like ou Megaman est libre de se déplacer ou bon lui semble. Première grosse nouveauté, le Flutter (le vaisseau des Caskett) est désormais complètement opérationnel, ce qui permet à notre héros de se déplacer d’îles en îles sans problèmes et ainsi de varier les paysages grâce à une carte du monde (à la Final Fantasy), notre héro peut donc explorer des villes enneigées, des villes rappelant les 1001 nuits, ou autres villes forteresses. Les souterrains sont toujours présents, permettant au joueur de collecter argent, pièces d’armures ou d’armes et restent aussi attractifs que dans le 1er jeu, mais ils ne sont cette fois si plus liés (le désavantage de visiter plusieurs îles) et sont donc plus petites, on en trouve tout de même une par ile, ce qui rend la visite longue et intéressante. Les différentes et nombreuses sous-quêtes augmentant également l’intérêt du jeu.



HISTOIRE :

Dans un futur lointain, le monde est submergé par les eaux, les derniers humains survivent sur les derniers bouts de terre qui restent, ils vivent grâce à l’énergie des Refractors, une ressource d’énergie rare et puissante. Toujours en quête d’énergie, les Diggers recherchent une autre source d’énergie, le grand Héritage, une énergie infinie qui permettrait au monde de vivre sans les Refractors et d’apporter la paix. Von Muller décide donc de partir à la recherche du grand Héritage, et mets toute sa fortune dans la création d’un énorme vaisseau, le Sulphur Bottom, qui devrait le guider jusqu’au territoire interdit, ou devrait être situé le grand Héritage. Durant une expédition, le vaisseau est attaqué par une étrange femme…




Pour ouvrir le territoire interdit, Megaman doit récupérer quatre clés, situées dans quatre souterrains représentant chacun un élément différent, dans sa recherche des clés, Megaman affrontera ses ennemis habituels, les Bonne, ainsi que leur rival, Glyde voulant également s’emparer du grand Héritage.



JOUABILITÉ / COMBAT :

Les touches sont inchangées par rapport au premier Megaman Legends, les habitués du premier jeu ne seront donc pas dépaysés. Grand changement par rapport à son ainé, le système de Lock (verrouillage à la Zelda) a été retravaillé, une cible indique désormais l’ennemi que l’on vise, mais il permet surtout de courir tout en visant un ennemie, ce qui permet de se battre tout en changeant de positions et de courir autour des boss tout en les mitraillant. Megaman est aussi directement équipé des Jump Shoes, qui lui permettent de sauter deux fois plus haut, ce qui donne à notre héros un léger avantage en combat (contre des petits ennemis en tout cas). La roulade est  toujours présente, et sa maitrise reste primordiale pour les combats. La camera se dirige désormais grâce au joystick droit, ce qui permet de la mettre comme on veut, ne nuisant ainsi plus à la visibilité dans certaines situations. Le Lock permettant également de s’enfuir tout en gardant un œil sur l’ennemi.





Megaman a également la possibilité de soulever des objets ou des ennemis pour les lancer, nouveauté qui peut sembler banale, mais qui apporte bien des surprises.

Les combats sont désormais plus rapides et actifs, grâce notamment au nouveau système qui permet de viser et courir en même temps. Les combats contre les boss sont épiques, il n’est pas rare d’affronter un boss faisant trois ou quatre fois la taille de Megaman, voire un train ou un robot de combat aérien. Chaque boss ayant son pattern et sa stratégie propre, il faudra souvent ruser ou profiter d’une opportunité pour les vaincre.

Le Buster reste upgradable, ce qui permet au joueur de le modifier selon sa méthode, tirs puissants de près, tirs rapides de loin, toutes les combinaisons sont possibles. Les armes spéciales s’obtiennent toujours grâce à Roll, qui transforme les objets que l’on trouve en arme, celles ci sont également upgradables, moyennant quelques Zennies (l’argent du jeu).





GRAPHISME :

Supérieurs au premier jeu, ils sont plus détaillés et plus travaillés, les personnages ont un look cartoon plaisant. Les décors sont également extrêmement variés, grâce aux multiples zones du jeu et aux souterrains, reprenant plus ou moins les thèmes du monde « vivant ». C’est un plaisir de faire un peu de tourisme sur les différentes iles du jeu car elles sont toutes différentes et offrent des environnements variés.

érence entre les villes modernes et les souterrains. Alors que les souterrains servent à chercher des objets et des trésors dans des mines vastes et abandonnées de toute forme de vie humaine, Megaman pourra utiliser son argent durement acquis au travail dans les villes, actives et peuplées d’habitants avec qui interagir. Il y’a donc un énorme contraste entre les villes et les souterrains, et ce contraste se sent graphiquement car les zones actives sont plutôt ouvertes, colorées et chaleureuses alors que les souterrains sont sombres (couleur ou ambiance) et  fermés de toute part.



DURÉE DE VIE / DIFFICULTÉ :

Pour une première partie, il faut facilement compter entre 20 et 25 heures pour le finir, si l’on prend bien son temps pour tout explorer. Une deuxième partie devrait prendre une dizaine d’heures, à condition de bien connaitre le jeu et de ne faire que l’histoire principale, une quinzaine d’heures reste nécessaire pour le faire à 100% (tous les objets, toutes les armes, toutes les sous-quêtes) si l’on connait déjà le jeu.
On refait quand même le jeu avec plaisir, deux nouvelles difficultés, facile et difficile, venant nous pousser à le refaire.




CONCLUSION :

Les + :


Les - :



Voilà ma conclusion en tant que FAN :

Un excellent Megaman, un système de jeu repris de son ainé, mais retravaillé et amélioré sur tous les points, nouvelles armes, nouvelles zones, nouveau système de Lock, une carte du monde pour les déplacements d’île en île. Tout un tas d’améliorations qui font que les fans du premier jeu ne peuvent qu’apprécier ce deuxième jeu. Mais j’ai tout de même une préférence pour l’ambiance de son ainé.



Voilà ma conclusion en tant que JOUEUR :

Si on aime le premier jeu, on ne peut qu’aimer celui-ci, toutes les améliorations le rend techniquement supérieur au premier jeu à tous les points. Plus beau, plus varié, plus belles musiques, plus long et plus maniable. Que demander de plus pour une suite ?

 



Notations diverses :

Sons : 8.5/10 Nouvelles musiques beaucoup  plus travaillés et contribuent beaucoup à l’ambiance du jeu.

Histoire : 9/10 Histoire beaucoup plus travaillée, quelques rebondissements, très intéressante et plaisante à suivre.

Maniabilité : 10/10 On est dans du Megaman... Le nouveau Lock et la possibilité de courir tout en tirant change tout, la roulade garde son utilité, les sauts permettent de se sortir de situations compliquées et la caméra ne gène pas.

Graphismes : 8.5/10 Les 4 années se font sentir, les graphismes sont plus beaux et plus travaillés, dignes de la PS1.

Durée de vie : 8/10 Le jeu en lui-même est assez long, les sous-quêtes et les autres difficultés augmentent encore la durée de vie, le 100% le rend extrêmement long.


NOTE 9/10

Auteur : RnR67








Nb de visiteurs:172564
Nb de visiteurs aujourd'hui:33
Nb de connectés:1
A propos | Remonter en haut de la page | Nous Contacter | Signaler un lien cassé
© Rockman Generation ainsi que toutes les séries Megaman, les personnages, les noms, les musiques
et univers en découlant sont la propriété exclusive de Capcom, Co. Tous droits réservés.