Bonjour à tous, nous vous souhaitons à tous la bienvenue de la part de toute l'équipe ROCKMAN GENERATION




MEGA MAN 2








SONS :


A mon goût, c’est l’une des meilleures OST de Megaman sur NES, chaque musique correspond à son stage et à son boss, la musique de Quickman est rapide et entrainante, celle de Heatman nous inspire la chaleur et l’enfermement, celle de Bubbleman nous rappel les profondeurs marines… toutes les musiques sont entrainantes et bien choisis. On notera cependant certaines musiques clairement inférieures comme celle des Wily Stage 3 et 4, qui est trop pesante et répétitive, celle d’Heatman est également très discrète, mais reste excellente.

Coup de cœur : Crashman, Airman et Wily Stage 1 et 2.
Coup de gueule : Wily Stage 3 et 4



HISTOIRE :

Après sa première défaite, le docteur Wily décide de se venger en créant huit nouveaux robots. Son objectif est de détruire Megaman et de conquérir le monde.

L’histoire est basique, on est sur NES, le méchant veut dominer le monde et le joueur doit l’en empêcher. L’histoire n’est pas le point principale d’un Megaman, étant donné que l’histoire est presque toujours la même et n’est qu’un prétexte à faire un nouveau jeu.





Gameplay :

Plusieurs nouveautés sont à noter pour ce second opus. Premièrement, il y a un choix de la difficulté. Le mode Difficult est le mode par défaut sur la version Japonaise, ou la difficulté est la même que celle de Megaman. Les personnes n’ayant pas pu finir Megaman peuvent donc s’entrainer sur  le mode Normal, les boss et les ennemies perdent deux fois plus de vie. Le nombre de Robot Master passe de 6 à 8, le principe des faiblesses est conservé. Les E-tank font leur apparition, le joueur peut en porter quatre, chaque E-tank redonne toute son énergie au joueur. Le Magnet Beam a cédé sa place à trois Item, ayant chacun une fonction particulière. La gravité sous-marine fait également son apparition, rendant les niveaux dans l’eau plus technique à gérer. Le jeu a une cinématique d’introduction, qui présente l’histoire.




La salle avant les boss a été réduite et ne comporte plus d’ennemies, de quoi préparer plus calmement le combat à venir, une salle avec des téléporteurs ou l’on re-combat les huit boss. La forteresse est maintenant présentée, ce qui permet au joueur de savoir ou il en est. On peut également souligner l’apparition d’une arme disposant de plusieurs niveaux de charge, l’Atomic Fire. La principale nouveauté est l’apparition des Password, qui permettent de reprendre le jeu jusqu'à un certain point (les mots de passe ne sont pas disponibles dans la forteresse).



JOUABILITÉ / COMBAT :

Parfaite, Megaman répond parfaitement aux commandes, les hit-box sont parfaitement respectés, la maniabilité semble moins rigide que dans le premier jeu (alors qu’elle était déjà excellente). Il y a toujours deux actions possibles, sauter et tirer. On peut noter que le fait de se faire toucher par un ennemie, ou de changer d’arme pendant que l’on est sur une échelle fait automatiquement tomber Megaman.





Les armes sont utiles et puissantes, les Crash Bomb permettent de détruire certains murs, le Quick Boomerang a une bonne durée de vie, le Leaf Shield est un bon bouclier, le Bubble Lead permet de détruire certains ennemies normalement indestructibles, l’Atomic Fire et l’Air Shooter ont une grosse puissance d’attaque, le Time Stopper, même si il n’est pas trop utile, permet de stopper le temps pour éviter certaine pièges mortels. La survient un gros problème, la Metal Blade, puissante, rapide, excellente durée de vie, et permettant d’attaquer dans huit directions, une fois cette arme aquise, les autres ne sont que peu utilisés et leur utilité passe au second plan, la Metal Blade étant l’arme à tout faire.

Le magnet Beam a disparu, il est remplacé par trois utilitaires, les Items 1, 2 et 3.

L’Item 1 permet à Megaman de créer des plateformes volantes.



L’item 2 est une plateforme allant en ligne droite, dans la direction choisie par le joueur (gauche ou droite).



L ’item 3 est un élévateur permettant à Megaman d’escalader les murs.





GRAPHISME :

Les huit niveaux de Robot Masters sont très bien faits, ils sont tous très vivants, comme la cascade dans le stage de Bubbleman ou les rouages chez Metalman, et représentent bien le boss que l’on y trouve, le stage de Quickman nous demandant d’aller vite pour éviter des rayons laser, celui d’Airman nous obligeant à éviter des précipices, une immense forêt à traverser chez Woodman, la ballade sous marine chez Bubbleman ou encore la lave de chez Heatman. Tous les niveaux sont excellents. Une fois les huit boss vaincus, le docteur Wily nous ouvre les portes de sa forteresse. Le premier stage est excellent, on sent  que l’on entre dans la forteresse et l’on n’est pas au bout de nos surprises, le niveau se déroule en extérieur, avec quelques séquences dans une des tours de la base. C’est après que les problèmes commencent, les stages deviennent moches et répétitifs, les décors sont les mêmes pour les trois stages à venir, en plus de la musique qui n’est pas terrible, ils ne donnent pas envie de jouer. Le dernier stage est une honte, il est court et sans musique.



Le jeu n’est pas n’est pas exempt de bug, il arrive que le jeu ralentisse quand il y’a trop d’animations ou trop d’ennemies à l’écran (notamment chez Metalman, et Airman).



DURÉE DE VIE / DIFFICULTÉ :

Le jeu dispose d’une durée de vie assez courte, huit Robot Masters, cinq stages chez Wily, un  stage final, soit un total de treize stages, moyennant quatre minutes par stages, on peu dire qu’il faut une heure au grand maximum à un initié pour finir le jeu, a peu prêt quatre heures pour un amateur. Le temps de trouver les faiblesses de chaque boss. Les deux modes de difficulté permettent de le refaire plusieurs fois.



Toutes ces qualités en font un jeu que l’on refait avec plaisir et que l’on peut finir plusieurs fois par jour sans vraiment se lasser. Le joueur est également beaucoup aidé par les E-tank, qui facilitent grandement le jeu. C’est l’un des jeux les plus facile de la série.




LES ROBOTS MASTERS :



Bubbleman : Robot crée par le docteur Wily pour les combats sous marins, un défaut de fabrication l’empêche de marcher sous l’eau.

Airman : Robot crée spécialement pour le combat, il déteste l’automne car les feuilles bloquent le ventilateur qu’il a sur le ventre. Il est le rival de Windman.

Quickman : Basé le sur design d’Elecman, il est fait de matériaux légers, ce qui le rend très rapide (il peut atteindre Mach 5). Turboman et lui sont rivaux.

Heatman : Basé sur le design de Fireman, son corps peut supporter de fortes chaleurs, il a la forme d’un zippo. Son Atomic Fire peut atteindre 12000 degrés, il peut également s’entourer de flammes, ce qui le rend intouchable pendant un moment.

Woodman : Il est fait entièrement en bois, son corps comme son mécanisme, ce qui le rend extrêmement fort. C’est l’un des Robot préféré du docteur Wily.

Metalman : Basé sur le design de Cutman, c’est la première création du docteur Wily, il a été créé spécialement pour combattre Megaman, docteur light le qualifie de « dentiste du futur ».

Flashman : Il peut arrêter le temps, ce qui donne l’impression qu’il se déplace à la vitesse de la lumière, il peut également tirer à une grande vitesse.

Crashman : Docteur Wily l’a créé en se basant sur Bombman et Gutsman, son corps ne subit pas les explosions et il est capable de se déplacer assez rapidement, il est aussi très agile.




LES NOUVEAUTÉS :





CONCLUSION :

Les + :




Les - :



Voilà ma conclusion en tant que FAN :

Un excellent épisode, beaucoup de joueurs ont commencés sur celui la, c’est un excellent jeu, avec de bons graphismes et d’excellentes musiques, mais il a quelques défauts qui me dérangent, notamment dans la forteresse.



Voilà ma conclusion en tant que JOUEUR :

Pour beaucoup c’est le meilleur Megaman jamais sortit, pour d’autres, un excellent jeu, c’est en tout cas celui qui a rendu la série populaire grâce à ses nombreuses qualités et nouveautés.

 



Notations diverses :

Sons : 8.5/10 Les musiques sont excellentes, mais celle du Wily Stage 3 et 4, ainsi que l’absence de musiques dans le dernier stage, plombent l’ambiance.

Histoire : 4/10 Du réchauffé, la même histoire que pour le premier jeu.

Maniabilité : 10/10 Du Megaman, tout répond parfaitement bien et participe au plaisir de jeu.

Graphismes : 8/10 La partie avec les Robot Masters est excellente, les graphismes sont beaux et les stages sont animés, c’est à partir de la forteresse que ça ne va plus, une fois dedans, les graphismes sont très carrés, vides et répétitifs.

Durée de vie : 9/10 Plaisant à refaire, même si il est court, on le refait plusieurs fois par simple plaisir..


NOTE 9/10

Auteur : RnR67








Nb de visiteurs:181099
Nb de visiteurs aujourd'hui:8
Nb de connectés:1
A propos | Remonter en haut de la page | Nous Contacter | Signaler un lien cassé
© Rockman Generation ainsi que toutes les séries Megaman, les personnages, les noms, les musiques
et univers en découlant sont la propriété exclusive de Capcom, Co. Tous droits réservés.